Archives de catégorie : Art de table

Servir le vin

Fruité, onctueux, frais ou tannique, le goût du vin varie à l’infini. Les deux principaux facteurs qui influencent le caractère du vin sont le cépage et le climat. Champagne, vin rouge, blanc ou rosé, comment et à quelle occasion les servir ?

Dans quel ordre servir ?

Pour mieux profiter du vin, évitez de servir les alcools forts en apéritif. Ils détruisent le goût. Préférez un vin sec, un crémant ou un Champagne. Les vins secs doivent être servis avant les vins sucrés. Et pour les rouges, commencez par les vins légers et montez progressivement en puissance.

Et la température ?

Seulement un très grand rouge peut s’apprécier à température ambiante. Il vaut mieux servir un vin légèrement froid que trop chaud, car il va se réchauffer dans le verre.

Servez les rouges légers à 12 degrés. Les rouges tanniques s’apprécient mieux à 18 degrés.

Les blancs et les Champagnes sont meilleures froids, passage obligé par le réfrigérateur. Certains blancs peuvent néanmoins être servis à des températures plus élevées, par exemple les blancs de cépage chenin (bourgogne et loire). Vous pouvez les servir à 12 degrés, comme les rouges légers.

Pour refroidir rapidement une bouteille de vin, mettez-la dans un seau d’eau avec des glaçons.

Quand déboucher une bouteille de vin ?

Débouchez votre bouteille à l’avance. Cela sert à laisser s’échapper les odeurs indésirables de souffre et d’acides volatiles. Le vin va s’oxygéner et s’assouplir.

Vin bouchonné

Goûtez votre vin avant de le servir afin de repérer d’éventuels défauts et changer de bouteille si nécessaire. Le défaut le plus fréquent du vin est ce qu’on appelle le « goût de bouchon » : une odeur de renfermé, de poussière et de bois pourri. A cela s’ajoute le goût de carton mouillé, même si le vin peut paraitre fruité et onctueux au début. Cette anomalie n’est pas toujours décelable à l’ouverture, mais de minute en minute elle masque de plus en plus le goût du vin.

Ramener la bouteille de vin bouchonné à votre caviste. Il la reprendra.

Et le verre ?

Voici notre sélection de verres :

http://vasques-et-deco.fr/21-verres

 

Une belle table de Noël

 

Une belle table est indispensable à la magie des fêtes de fin d’année. Voici quelques conseils pour vous aider à bien dresser votre table.

deco_noel_graphique_chic_maisons_du_monde

Disposez les couverts et les verres dans le bon ordre

Placez les couverts dont vous aurez besoin pendant le repas dans l’ordre d’arrivée des plats. Ainsi les couverts pour l’entrée se retrouveront le plus loin de l’assiette et seront le plus facilement accessibles.

Les verres doivent être placés par ordre de grandeur : du plus grand à gauche, au plus petit à droit. Prévoyez un verre différent pour chaque couleur de vin.

Sur une table dressée à la française, les fourchettes doivent être posées les dents vers la nappe. Si les fourchettes ont les dents vers le haut, il s’agit du dressage à l’anglaise.

L’assiette de présentation reste sur la table jusqu’au dessert. Vous poserez dessus les assiettes avec vos plats. N’oubliez pas de l’enlever juste avant le dessert.

dressage

 

Le bon plan de table

Créez une alternance entre hommes et femmes. Essayez de mixer les bavards et les timides. Cela facilitera la conversation.

Si vous êtes obligés d’utiliser les tabourets, réservez-les en priorité aux hommes.

Vous-même, prenez la place la plus inconfortable, celle qui se trouve le proche de la cuisine.

Décoration de tablechristmas-1091561_640

Evitez les fleurs et les bougies odorantes. Elles vont perturber l’odorat de vos invités et risquent de les incommoder.

Rien ne doit cacher la vue de vos convives. Evitez donc les centres de table trop hauts et les décorations trop imposantes.

Pour une ambiance chaleureuse, disposez au centre de la table les photophores et allumez des bougies. Apportez sur votre table des éléments de la nature : pommes de pin, glands, branches de sapin. Parsemez-les de paillettes pour leur donne un air de fête.

 

 

Jetez un œil sur notre sélection de verres et photophores pour votre table de Noël.

 

 

 

Whisky, raffinement du goût

Comment il est fabriqué ?

L’eau, l’orge maltée et les levures, voici la composition d’un pur malt, une perfection des whiskys.

fabrication-whisky

Les propriétés de l’eau, l’ingrédient principal, dépendent de la région de production du whisky. En Ecosse, l’eau s’écoule à travers le granit. Cela la rend très douce. Certaines distilleries utilisent, au contraire, l’eau calcaire qui concentre les arômes pendant la fermentation.

Deuxième ingrédient, l’orge doit être riche en amidon qui se transforme en alcool, sous l’action de levures.

Les levures sont des micro-organismes unicellulaires de la famille des champignons. Elles sont responsables de la fermentation et peuvent donner au whisky des notes fruitées et florales.

A l’issu de la fermentation, le moût contient entre 6 et 8% d’alcool. Il est alors distillé dans des alambics en cuivre. La taille et la forme de l’alambic influence le caractère du whisky. Plus l’alambic est, plus léger sera le whisky. Le maitre distillateur doit récolter le cœur de chauffe en éliminant les têtes et les queues de distillation, riches en acides et sulfures.

L’alcool blanc, obtenu après la distillation va mûrir dans des fûts. Le fût va enrichir les arômes du whisky et lui donner sa couleur. Jusqu’à 80% des arômes du whisky proviennent du fût.

La texture et les arômes du whisky sont également influencés par le filtrage et la dilution qui interviennent avant la mise en bouteille. Moins le whisky est filtré et dilué et plus il sera expressif.

Néanmoins, il existe dans la fabrication du whisky une part d’inconnu qui échappe à toute analyse. L’alchimie du whisky prend alors toute sa signification.

Comment le déguster ?

Un Whisky se déguste à diverses occasions : en apéritif (pour certaines variétés au gout très fruité), en fin de repas ou en fin d’après-midi d’hivers, après une promenade au grand air.

Vous pouvez ajouter un peu d’eau dans votre verre. Evitez, en revanche, les glaçons qui anesthésient les papilles et vous empêchent de bien sentir le goût de votre whisky.

Le verre à whisky le plus répandu est le tumbler, verre droit à fond épais et de large diamètre. Il convient parfaitement aux whiskies de soif allongés de glace ou de soda. Préférez néanmoins un verre à porto ou un verre à vin de type INAO pour profiter pleinement des arômes d’un bon whisky.

verre-degustation-whisky

Dans notre collection, vous trouverez les sets à Whisky et un large choix de verres pour sublimer la dégustation de votre pur malt : http://vasques-et-deco.fr/21-verres?p=3