Nouvel an chinois 2017

Le 28 janvier 2017 débute en Chine l’année du Coq de Feu Rouge.

Le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire. Les mois sont des mois lunaires, c’est-à-dire que le premier jour de chaque mois est la nouvelle lune et que le 15e jour est la pleine lune.

D’après une légende, le premier Bouddha invita tous les animaux au réveillon du Nouvel An. Douze animaux ont répondu à l’invitation : le rat (souris) chaleureux, le bœuf (buffle) déterminé, le tigre courageux, le lièvre casanier, le dragon charismatique, le serpent frivole, le cheval libre, la chèvre dépensière, le singe acrobate, le coq franc, le chien justicier et enfin le cochon généreux. Bouddha leur dit : « Pour vous remercier d’être venu à ce réveillon, à partir de cette année, chacun d’entre vous recevra des bénéfices lors de l’année qui lui est consacrée et lors des années consacrées aux animaux compatibles ».

Cette année 2017, le Coq de Feu est à l’honneur. Vif d’esprit et ingénieux, le Coq fait partie du lot des pragmatiques qui préfèrent ne prendre aucun risque.

L’année du Coq ne promet pas la facilité. Il vous faudra fournir un effort pour obtenir les résultats. Et pour bien la commencer, offrez à vos proches un vrai repas de fête chinois.

Entrée : les incontournables Nems

Ingrédients :

500 g de viande de porc crue hachée

Gingembre râpé

1 gousse d’ail pressée

1 litre d’huile d’arachide pour friture

2 cuillères à soupe de farine

2 cuillères à soupe d’eau

150 g de chou chinois haché

50 g de carottes râpées

8 feuilles de riz spéciales pour nems

  1. Mélangez la viande de porc avec le gingembre et l’ail. Faites revenir dans une poêle jusqu’à ce que le porc soit bien cuit. Réservez.
  2. Dans une friteuse, faites chauffer l’huile à 190ºC. Pendant que l’huile chauffe, ajoutez au porc le chou et les carottes.
  3. Mélangez dans un bol la farine et l’eau pour former une pâte.
  4. Étalez une galette de riz. Mettez 4 à 5 cuillères à soupe de farce. Pliez les bords de droite et de gauche vers le milieu et roulez. Pour que le rouleau tienne, badigeonnez le bord avec la pâte de farine qui va aider à coller.
  5. Mettez les nems dans l’huile chaude et faites frire en les retournant de temps en temps jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Retirez les nems de la friteuse et déposez-les sur du papier essuie-tout ou sur une grille pour enlever l’excès de graisse.
  6. Servez avec une sauce pour nems chinoise.

Plat : Canard laqué

Ingrédients :

1 canard laqué

Mélange 5 épices : 5 g

Sel fin : 6 pincées

Miel : 50 g

Sauce Soja : 15 cl

Fécule de maïs : 20 g

2 gousses d’ail

Vinaigre d’alcool blanc : 6 cl

Levure de boulanger : 10 g

 

  1. Commencez par plonger le canard entier dans de l’eau bouillante pendant 30 secondes, puis lavez et essuyez l’intérieur et l’extérieur.
  2. Faites de multiples trous dans la peau et les muscles du canard à l’aide d’une fourchette
  3. Épluchez et hachez l’ail.
  4. Mélangez dans un récipient les 5 épices, le sel, le miel, la sauce soja, la fécule de maïs, l’ail, le vinaigre et la levure.
  5. Mettez le canard dans un plat profond, puis laquez-le généreusement aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Laissez-le ensuite mariner au réfrigérateur pendant au moins 6 h, en le retournant et en le laquant de temps en temps.
  6. Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).
  7. Versez un peu d’eau dans la lèchefrite pour empêcher le jus de cuisson de brûler. Enveloppez le canard dans une feuille d’aluminium, puis embrochez-le et laissez-le cuire pendant 1 h.
  8. Baissez la température du four à 150 °C (th. 5).
  9. Enlevez la papillote d’aluminium et poursuivez la cuisson pendant 40 min en badigeonnant le canard avec le reste de sauce toutes les 10 min.
  10. Si la laque n’est pas assez sirupeuse à ce moment-là ou si elle est insuffisante, y ajouter un peu de miel afin de donner au canard un beau glaçage.

Dessert : Tartelettes chinoises aux oeufs

Ingrédients :

Pour la pâte :

125 g de sucre glace

375 g de farine

225 g de beurre

1 œuf battu en omelette

1 sachet de sucre vanillé

Pour la garniture :

135 g de sucre en poudre

35 cl d’eau

9 œufs, battus en omelette

1 sachet de sucre vanillé

23 cl de lait condensé non sucré

Préparation de la pâte :

  1. Tamisez le sucre glace et la farine. Avec une fourchette, incorporez le beurre jusqu’à obtention de petites miettes. Ajoutez l’œuf battu, le sucre vanillé et mélangez jusqu’à obtention d’une pâte à tarte malléable et assez humide. Si la pâte semble trop sèche, ajoutez un peu de beurre ; si elle paraît trop grasse et collante, ajoutez de la farine.
  2. Etalez la pâte au rouleau et garnissez-en 12 petits moules à tartelettes. En pinçant légèrement avec 2 doigts, donnez aux bords de la pâte une jolie forme ondulée.
  3. Préchauffez le four à 230 degrés C (thermostat 7/8).

Préparation de la garniture

  1. Dans une casserole moyenne, combinez le sucre en poudre et l’eau, puis portez à ébullition. Laissez cuire jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissout, puis retirez du feu et laissez refroidir à température ambiante. Passez les œufs battus à travers une passoire et incorporez-les avec un fouet au reste de la préparation. Ajoutez enfin le lait condensé et le sucre vanillé, puis, en passant la préparation à nouveau à travers une passoire (pour éviter les grumeaux), remplissez-en les 12 fonds de tartelettes.

Faites cuire 15 à 20 minutes dans le four préchauffé, jusqu’à ce que la garniture des tartes gonfle légèrement et prenne une jolie couleur dorée.

Une réflexion sur « Nouvel an chinois 2017 »

Les commentaires sont fermés.