Les bougies pour une ambiance zen

D’après feng shui, les bougies nettoient l’énergie de la maison. Une bougie allumée le soir donne une ambiance chaude et chaleureuse et favorise la relaxation.

candle-1021137_640

Les couleurs des bougies et leur influence

Une bougie argentée représente la force et la fertilité féminine, la famille et la maison.

Allumez une bougie blanche pour appeler les énergies positives. Elle chasse la confusion, nettoie, purifie et met de l’ordre dans toute chose.

Une bougie dorée représente le soleil, la puissance, la réussite et l’harmonie.

Une bougie bleue roi apporte la protection, la prospérité, la sagesse et la compréhension, le bonheur ainsi que la fidélité. Elle symbolise également la fertilité masculine et le désir sexuel.

Une bougie brune symbolise l’argent et les gains financiers, le succès matériel, le contrôle, l’équilibre et les assises solides, propres à l’accomplissement de toute action.

Une bougie grise aide à neutraliser les influences négatives.

Une bougie jaune aide à retrouver la confiance en soi. Elle favorise la concentration et la pensée créatrice.

Une bougie de couleur magenta apporte des changements rapides. Elle peut être utilisée avec d’autres bougies afin d’accélérer le processus de matérialisation de vos désirs.

Une bougie rose favorise les liens stables d’amitié, le bonheur conjugal et familial. Elle représente l’amour et la tendresse.

Une bougie rouge agit sur le courage et la volonté, la force physique, la vitalité, les passions et l’amour. Elle vous apporte un soutien dans la conquête de vos peurs et de vos angoisses.

Une bougie verte attire la guérison et la santé, l’argent et la richesse, le succès, le renouveau, l’amour, le mariage, la stabilité et l’équilibre.

 

Notre sélection de photophores pour accueillir vos bougies : http://vasques-et-deco.fr/25-photophores

Repas convivial autour d’un minifour à pizza

Après la raclette et la pierrade, voici un minifour à bois pour cuire vos pizzas, tartes flambées et brioches :

mini-four-a-pizza-en-terre-cuite

 

Comment le chauffer ?

Si le four est utilisé pour la première fois ou après une longue période d’inactivité, afin d’éviter les fissures, commencez par un « dérhumage ». Ce procédé consiste à faire de petits feux, espacés d’un jour, en montant progressivement l’intensité.

Pour commencer la chauffe, on allume un petit feu dans le milieu du four. Une fois ce petit feu de démarrage bien parti, continuez à l’alimenter en bois.

Quand la voûte devient blanche, le four est à bonne température pour la cuisson de vos pizzas. On arrête alors d’alimenter le feu en bois et on pousse les braises au fond en les disposant en couronne sur les contours de la sole.

Nettoyez le centre du four avec une brosse en laiton et enfournez votre pizza. Au bout de 2 minutes, pivotez-la de 180 degrés pour la cuisson uniforme. Quand la croute est dorée, votre pizza est prête.

Pour maintenir la température du four, ajouter sur les braises de petits bouts de bois bien secs.

Et pour le petit déjeuner, à la fin de votre soirée, quand la température du four a baissé, enfournez votre brioche.

Nos minifours à bois : http://vasques-et-deco.fr/17-chauffage-et-cuisson

Whisky, raffinement du goût

Comment il est fabriqué ?

L’eau, l’orge maltée et les levures, voici la composition d’un pur malt, une perfection des whiskys.

fabrication-whisky

Les propriétés de l’eau, l’ingrédient principal, dépendent de la région de production du whisky. En Ecosse, l’eau s’écoule à travers le granit. Cela la rend très douce. Certaines distilleries utilisent, au contraire, l’eau calcaire qui concentre les arômes pendant la fermentation.

Deuxième ingrédient, l’orge doit être riche en amidon qui se transforme en alcool, sous l’action de levures.

Les levures sont des micro-organismes unicellulaires de la famille des champignons. Elles sont responsables de la fermentation et peuvent donner au whisky des notes fruitées et florales.

A l’issu de la fermentation, le moût contient entre 6 et 8% d’alcool. Il est alors distillé dans des alambics en cuivre. La taille et la forme de l’alambic influence le caractère du whisky. Plus l’alambic est, plus léger sera le whisky. Le maitre distillateur doit récolter le cœur de chauffe en éliminant les têtes et les queues de distillation, riches en acides et sulfures.

L’alcool blanc, obtenu après la distillation va mûrir dans des fûts. Le fût va enrichir les arômes du whisky et lui donner sa couleur. Jusqu’à 80% des arômes du whisky proviennent du fût.

La texture et les arômes du whisky sont également influencés par le filtrage et la dilution qui interviennent avant la mise en bouteille. Moins le whisky est filtré et dilué et plus il sera expressif.

Néanmoins, il existe dans la fabrication du whisky une part d’inconnu qui échappe à toute analyse. L’alchimie du whisky prend alors toute sa signification.

Comment le déguster ?

Un Whisky se déguste à diverses occasions : en apéritif (pour certaines variétés au gout très fruité), en fin de repas ou en fin d’après-midi d’hivers, après une promenade au grand air.

Vous pouvez ajouter un peu d’eau dans votre verre. Evitez, en revanche, les glaçons qui anesthésient les papilles et vous empêchent de bien sentir le goût de votre whisky.

Le verre à whisky le plus répandu est le tumbler, verre droit à fond épais et de large diamètre. Il convient parfaitement aux whiskies de soif allongés de glace ou de soda. Préférez néanmoins un verre à porto ou un verre à vin de type INAO pour profiter pleinement des arômes d’un bon whisky.

verre-degustation-whisky

Dans notre collection, vous trouverez les sets à Whisky et un large choix de verres pour sublimer la dégustation de votre pur malt : http://vasques-et-deco.fr/21-verres?p=3